Guide complet sur l’investissement dans les entreprises non cotées

Depuis quelques années, les entreprises non cotées deviennent de plus en plus populaires aux yeux des investisseurs. Cela est principalement dû aux différents avantages offerts par le marché des actifs non cotés. En effet, certains investisseurs sont apeurés face à l’énorme volatilité des marchés boursiers. Voilà les principales raisons pour lesquelles certains d’entre eux se tournent désormais vers des placements alternatifs. Quels sont les avantages et inconvénients d’investir dans les entreprises non cotées ?

Pourquoi investir dans les entreprises non cotées ?

L’investissement dans les entreprises non cotées offre plusieurs avantages non négligeables.

A voir aussi : Agence SEA : comment bien choisir un expert Google Ads ?

Pour bénéficier d’un rendement potentiellement plus élevé

Les personnes qui investissent dans les entreprises non cotées peuvent bénéficier des rendements potentiellement plus élevés. Il s’agit là d’un avantage considérable qui n’est généralement pas retrouvé dans les autres classes actives. Tout récemment sur https://www.planetegrandesecoles.com/quest-ce-que-le-private-equity-finance, les études réalisées par des professionnels de la bourse ont estimé que les entreprises non cotées parviennent à maintenir leur rendement moyen à 12,2 % sur plus de 10 ans. Il s’agit d’un chiffre assez considérable et est beaucoup plus élevé comparé à celui des SCPI (4,53 %). De même, le rendement proposé par un investissement dans les entreprises non cotées est élevé à celui des immobiliers locatifs (7%). 

Pour bénéficier des avantages fiscaux

Investir dans les entreprises non cotées fait partie d’une des méthodes idéales pour bénéficier de certains avantages fiscaux. Les personnes qui choisissent cette pratique profitent énormément des réductions d’impôts sur les profits générés. Plus précisément, le taux de réduction varie entre 18 et 30 % des montants investis.

Dans le meme genre : Quelles étapes cruciales devez-vous franchir pour lancer avec succès votre entreprise de formation ?

Par ailleurs, certaines conditions doivent impérativement être respectées pour bénéficier de telles réductions. La première concerne particulièrement la durée de détention minimale des parts dans les entreprises non cotées. Toutefois, cela n’empêche pas de générer des gains considérables qui sont exonérés d’impôts à la sortie.

Les inconvénients d’investir dans les entreprises non cotées

Bien que l’investissement dans les entreprises non cotées offre plusieurs avantages considérables, cette technique comprend également certains risques non négligeables.

Le capital non garanti

Dans la plupart des entreprises non cotées, le capital investi n’est pas garanti. Les investisseurs risquent une perte totale ou partielle de leur investissement. Dans ce cas spécifique, les performances accrues de la société non cotées ne peuvent plus être assurées. Cela est dû au fait que la santé de la société dépend fortement des épargnes investies.

Un placement peu liquide

Dans les entreprises non cotées, les placements sont peu liquides. Les dirigeants sont dans l’obligation de bloquer une partie du capital pendant une certaine période. En fonction des activités à réaliser, le blocage peut durer entre 5 et 10 ans. Pendant cette période, les investisseurs ne peuvent pas récupérer les fonds investis. Voilà pourquoi vous devez être sûr et certain de ne pas avoir besoin d’argent avant de réaliser ce type de placement.

Articles recommandés